Roman

Robert Laffont, 1995

A la veille de Noël un homme est déposé au pied d'un hôpital cévenol, saucissonné dans une couverture de survie. Le docteur Monod et son équipe le remettent sur pieds en quelques mois. C'est une force de la nature, adroit de ses mains, doté d'une culture immense mais qui ne sait ni qui il est, ni d'où il vient. Et qui a perdu l'usage de la parole.

La figure du docteur Monod, de lignée protestante, qui se dit athée mais que le Christ obsède transcende tout l'ouvrage. La beauté des Cévennes minérale, forestière, désertique, humaniste, contribue à émerveiller le lecteur avec son écho québécois tout en eaux vives ou gelées.

Récit enchanteur, à lire.

Retour à l'accueil