Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler

Editions des Arènes, Paris, 2014.

Une femme se raconte: ses amours, ses amis, ses emmerdes pour paraphraser Charles Aznavour qui ne m'en voudra pas d'utiliser ces paroles connues pour me faire comprendre. Moi j'ai cru comprendre qu'elle s'était brûlé les ailes aux feux des ors de notre République qui n'aime pas les mélanges de genres. Le prince qui épouse la bergère c'était bien aux temps anciens pour garder espoir mais que diantre de nos jours où sous nos cieux la femme est libérée quel besoin de s'immiscer dans des cercles étrangers?"Les classes existent même si j'en fait fi petite madame" me disait autrefois un vieux monsieur pas charmant, tout imbu de son aura. Voilà, elle a eu l'opportunité de dire à la face du monde ce qu'elle a ressenti, puisse cette expérience la réconcilier avec la vie et lui permettre de voir l'avenir en rose... bonbon.

Retour à l'accueil