Gallimard, 1998.

Et revoilà les héros de L'Abyssin qui continuent à vivre leurs aventures. Jean-Baptiste Poncet s'est enfui avec Alix, ils ont une fille de 16 ans, Saba, et un fils adoptif George, épris de sciences et de raisonnement. Françoise vient leur demander de secourir Juremi, entré au service de l'armée de Suède , fait prisonnier par le Tsar de Russie. Françoise est veillée par un Mongol, Küyük.

Pour quitter Ispahan, Poncet doit mettre en scène sa propre mort. Il sera accompagné du jeune anglais, George et de l'éclaireur mongol, Küyük. Un bulgare, Bibitchev, espion du tsar, flaire une affaire illégale et suit le trio pour l'espionner.

A Rome, le Cardinal Alberoni a été informé de la sulfureuse liaison avec Françoise, qui lui est prêtée . Il propose un marché à Monsieur de Maillet venu le prier d'intercéder auprès du Pape, pour faire lever l'interdiction qui pèse sur son livre, le Talliamed: un jour qu'il observait des fossiles le Consul a eu une révélation, celle de l'évolution des espèces; il se heurte à l'Eglise qui prône la théorie de la Création. Voilà notre homme sur le chemin d'Ispahan, sans savoir qu'y vivent sa fille Alix, et Poncet, dont il est sans nouvelles.

Dans l'immensité des steppes russes, Juremi vit libre sous le joug du tsar, dans un village de prisonniers qui s'organisent pour survivre. Emmené par les trois comparses, il sera razzié par une tribu kirghize en leur compagnie et revendu à des afghans meneurs d'éléphants. Les voilà cornacs, toujours enchaînés, volant au secours des assaillants de leur ville Ispahan.

Roman d'aventures, ce récit vous fera voyager dans le temps et l'histoire, les us et les coutumes et vous aidera à mieux comprendre les liens ancestraux qui unissent les peuples d'Orient et qui régissent encore notre vie au XXIe siècle.

Retour à l'accueil