Editions Gallimard, 2010.

Traduites de l'anglais

par Maurice et Yvonne Couturier, Gérard-Henri Durand

Traduites du russe

par Bernard Kreise, Laure Troubetzkoy

Traductions entièrement révisées par Bernard Kreise avec la collaboration de Marie Berrane

Vie et œuvre.

1899-1977

22 avril 1899: naissance à Saint-Pétersbourg de Vladimir Vladimirovitch, fils de Vladimir Dmitriévitch et d'Elena Ivanovna, née Roukavichnikov.

Son père, né en 1870, est professeur de droit pénal à l'Ecole impériale de jurisprudence; il est aussi éditeur de la revue juridique de l'opposition libérale, Pravo (Le Droit).

Son arrière grand-père Dmitri Nikolaïévitch Nabokov a été ministre de la Justice sous Alexandre II et Alexandre III.

La légende dit que les Nabokov descendent d'un prince tatar du IVe siècle, Nabok Murza.

3 mars 1900: naissance de son frère, Serguéï.

1901: mort de ses grands-parents maternels.

Séjour à Pau, dans le château de Perpigna qui appartient à Oncle Rouka, Vassili Roukavichnikov, le seul oncle maternel.

1902

Les garçons apprennent l'anglais avec une gouvernante anglaise. Leur mère, anglophile ainsi que son mari, leur lit des contes de fée en anglais.

1903

Janvier: Naissance d'Olga, leur sœur. Leur père est élu membre du conseil municipal de Saint-Pétersbourg.

Avril: Quarante-cinq juifs sont assassinés, lors d'un pogrome à Kichinev; V.D. Nabokov écrit un article "Le bain de sang de Kirinev" où il accuse le gouvernement d'encourager tacitement les pogromes.

Septembre- Décembre: la famille se rend à Paris puis à Nice.

1904

Février: début de la guerre russo-japonaise.

28 mars: mort du grand-père paternel.

Avril: séjour en famille à Rome et à Naples.

Eté: séjour dans le sud de la France, à Beaulieu.

Juillet: le ministre de l'Intérieur russe, le comte von Plehve, est assassiné.

Septembre: le prince Sviatopolk-Mirski lui succède.

19-22 novembre: le premier congrès national des zemstvos (assemblées locales) a lieu à Saint-Pétersbourg; la dernière séance qui a lieu chez les Nabokov annonce la révolution de 1905.

1905

22 janvier: une manifestation pacifique rassemblant grévistes et pétitionnaires, brandissant icônes et portraits du tsar, et conduite par le pope Gapone est réprimée dans le sang. Plus d'une centaine de personnes tombent sous les balles des troupes de Nicolas II. C'est le fameux dimanche rouge.

25 janvier: V.D. Nabokov condamne le massacre devant le conseil municipal de Saint-Pétersbourg. Huit jours plus tard il est interdit de séjour à la cour...

Octobre: grève générale en Russie. V.D. Nabokov assiste à Moscou au congrès qui va fonder le parti constitutionnel-démocrate (parti K.D. dit Cadet). Nicolas II promulgue le manifeste d'octobre qui promet la création d'une Douma...

1906

Hiver... Arrivée d'une vaudoise, Cécile Miauton, comme gouvernante des garçons. Le matin, elle leur donne des cours de français et l'après-midi leur lit les grands textes de la littérature française. Ils parleront couramment français rapidement.

Mars: V.D. Nabokov est élu à la première Douma, aux pouvoirs très limités.

Naissance d'une deuxième fille: Eléna.

15 mai; V.D. Nabokov est désigné pour prononcer le discours au trône...

26 mai : le programme présenté dans le discours au trône est rejeté, V.D. Nabokov proteste "Il faut que le pouvoir exécutif soit soumis au pouvoir législatif!".

Vladimir, 7 ans, commence à chasser les papillons avec son père.

22 juillet: Nicolas II dissout la Douma.

23 juillet: à Vyborg, en Finlande, V.D. Nabokov et les autres membres du parti Cadet de la Douma signent un manifeste déclarant illégal l'acte de dissolution, appelant le pays à boycotter la conscription et la levée des impôts. Moins d'une semaine plus tard les signataires sont destitués de leurs droits politiques.

V.D. Nabokov est interdit d'élection et de toute fonction politique, jusqu'à la chute du régime tsariste, en 1917. Il continue à militer pour le parti Cadet en tant que journaliste et éditeur du journal du parti Rech' ( Discours). Il est menacé par des terroristes d'extrême-droite, les Centuries noires (dits aussi Cent-Noirs).

Eté: N.D. Nabokov engage l'instituteur du village pour apprendre à ses fils à lire et écrire le russe.

Automne: un massacre d'enfants perturbe profondément leur mère; ils emménagent dans une maison louée et ne regagnent la leur qu'en 1908, à Saint-Pétersbourg.

1907: ... Premier précepteur pour les deux frères.

Août-octobre: les Nabokov séjournent à Biarritz; un précepteur anglais rejoint le précepteur russe. Vladimir a également un professeur de dessin, anglais.

Décembre: N.D. Nabokov passe en jugement pour avoir signé le manifeste de Vyborg; il est condamné à trois mois de prison ferme.

1908

V.D. Nabokov purge sa peine à Saint-Pétersbourg. Il sera accueilli triomphalement à sa sortie de prison, le 25 août...

Vladimir maîtrise parfaitement la nomenclature des papillons.

1909

Vladimir lit Verne, C. Doyle, Kipling, Conrad, Chesterton, Wilde, Pouchkine, Tolstoï qu'il pioche parmi les 10 000 volumes que compte la bibliothèque paternelle.

Automne: vacances à Biarritz...

1910

Nouveau précepteur pour les garçons et nouveau professeur de dessin.

Vladimir traduit en alexandrins français Le cavalier sans tête de T. Mayne Reid.

Eté: Vladimir élève des chenilles, prend des notes sur les papillons qu'il attrape.

Automne: les Nabokov se rendent à Bad Kissingen, puis à Berlin. Ils y laissent les deux garçons et leur précepteur pour un trimestre.

1911

Janvier: les garçons font leur rentrée à l'école Tenichev, Vladimir en "seconde", qui correspond à la cinquième française...

1912

Vladimir suit les cours du peintre pétersbourgeois Mstislav Doboujinski; cela durera deux ans.

17 juin: naissance de Kirill, le dernier frère.

Eté: retour en Suisse de la gouvernante, C. Miauton. Vladimir lit les œuvres de Pouchkine, Poe, Browning, Keats, Verlaine, Rimbaud, Gogol Tchekhov, Dostoïevski, Shakespeare, Tolstoï, Flaubert, William James...

1913

N.D. Nabokov va assister au procès, à Kiev du juif ukrainien Mehahem Mendel Beilis, accusé d'avoir commis un crime rituel sur un garçon chrétien de treize ans. Il en rendra compte dans Rech'. Destinée à canaliser l'insatisfaction populaire contre les juifs, la campagne antisémite, montée par la police secrète est organisée par le gouvernement. Le procès a lieu deux ans après l'incarcération de Beilis, ancien soldat, père de cinq enfants, qui travaille dans une briqueterie. Il mobilise toute l'intelligentsia russe, dont Gorki. Toute l'Europe en suit le déroulé. Beilis, acquitté, émigrera en Palestine avec sa famille... N.D. Nabokov écopera d'une amende pour avoir rendu compte du procès . Il a profité de son séjour pour conseiller la défense de Beilis.

1914

Vladimir a le privilège de rencontrer H.G. Wells, dont il admire l'oeuvre au cours d'un dîner organisé chez les Nabokov.

Eté: Les derniers tuteurs des deux aînés quittent la famille Nabokov...

Juillet: Vladimir compose Autres rivages, poèmes...

1er août: l'Allemagne entre en guerre avec la Russie.

3 août: V.D. Nabokov est mobilisé comme sous-lieutenant de réserve; Eléna s'engage comme infirmière auprès des soldats blessés...

Automne: un poème de Vladimir, polycopié et relié est distribué à la famille et aux amis...

Olga et Eléna accueillent leur préceptrice Evguénia Hofeld. Elle restera de nombreuses années dans la famille et deviendra la plus proche compagne de leur mère pendant ses dernières années.

1915

Septembre: V.D. Nabokov est muté à Saint-Pétersbourg, loin du front.

Novembre: Vladimir coédite le journal de son collège Yunaya Mysl' (La Jeune Pensée)...

1916

Janvier: Vladimir publie une traduction de Musset dans le journal "La nuit de décembre".

Printemps: la meilleure revue littéraire de Russie Vestnik Evropy publie un de ses poèmes.

Juin: il fait imprimer Stikhi, recueil de soixante-sept poèmes.

Oncle Rouka meurt, Vladimir est son héritier.

1917

12 mars: révolution de Février à Petrograd où des soldats refusent de tirer sur des manifestants; ils se mutinent et favorisent en ce faisant la chute du régime tsariste.

15 mars: Nicolas II abdique en faveur du grand-duc Mikhaïl Alexandrovitch, son frère.

16 mars: V.D. Nabokov participe à la rédaction de la lettre d'abdication du grand-duc, acte qui signe le glas de la dynastie des Romanov.

Mars: V.D. Nabokov est nommé chancelier dans le premier gouvernement provisoire; il est ainsi ministre sans portefeuille.

Automne: Vladimir et son camarade Andreï Balachov publient Dva puti (Deux voix), qui paraîtra en 1918.

25 octobre-7 novembre: les Bolcheviks prennent le pouvoir à Petrograd. V.D. Nabokov maintenu président de la commission électorale de l'Assemblée constituante. Dès que son aîné, Vladimir, a terminé ses examens de fin d'année, il décide d'envoyer sa famille en Crimée.

15 novembre: Vladimir et Sergueï se hâtent de quitter Petrograd afin de ne pas être enrôlés dans l'armée rouge. Ils sont accueillis dans la famille d'un des chefs du parti Cadet, à Gaspra, au sud de Yalta où leur mère et leurs frère et sœurs les rejoignent.

1918

Janvier: les Bolcheviks prennent la région de Yalta...

Septembre: à Livadia, où la famille réside, Sergueï Olga et Elena sont scolarisés, tandis que Vladimir prend des cours de latin et sert de précepteur à Elena.

Novembre: des Cadets et des nationalistes tatars mettent en place le Gouvernement régional de Crimée; V.D. Nabokov y est ministre de la Justice.

1919

Janvier: Vladimir écrit Dvoe ("Les Deux")

Février: il rejoint le régiment de son cousin, Iouri Raush.

8 mars: ce dernier est tué au combat.

Mars- avril: les troupes bolcheviques s'engagent à l'intérieur de la péninsule, ce qui provoque l'évacuation de la Crimée.

8 avril: les Nabokov s'enfuient de Sébastopol à bord du Nadejda, alors que l'Armée rouge reprend la Crimée. Vladimir ne reverra jamais la Russie.

Avril-mai: la famille loge dans un hôtel du Pirée, à Athènes.

27 mai: ils arrivent à Londres et s'installent à Kensington.

Octobre: Vladimir entre à Trinity College, à Cambridge. Il suit des cours de zoologie, français et russe; il se consacre à la poésie et au football.

Octobre: il écrit en anglais son premier article sur les lépidoptères, qui sera publié en février 1920.

1920

Mai-juin: V.D. Nabokov se rend à Berlin, qui est en train de devenir le centre de l'émigration russe, pour y lancer un journal russe.

Eté: Vladimir se lance dans la traduction en russe de Colas Breugnon de R. Rolland.

Août: les Nabokov partent habiter Berlin. V.D. Nabokov participe au lancement de la maison d'édition russe Slovo et du quotidien Rul' (Gouvernail), dont il devient l'éditeur.

16-27 novembre: premier poème de Vladimir paru dans la première parution de Rul'.

1921

Vladimir écrit en russe Natacha, nouvelle retrouvée et publiée près de quatre-vingts ans plus tard (2008).

Janvier: Vladimir publie sous le nom de plume "Vladimir Sirine" un poème et une nouvelle. Sirine désigne dans le folklore russe un oiseau de paradis; c'est de ce pseudonyme qu'il signera toutes ses œuvres écrites en russe jusqu'en 1960.

Il publie Lutin.

Avril: il passe la première partie du B.A.( Bachelor of Art, équivalent de la licence) de Cambridge; prix d'honneur et d'excellence en russe.

Septembre: Olga et Elena fréquentent un collège russe à Berlin, crée par des professeurs émigrés.

Octobre-novembre: Vladimir écrit sa première pièce de théâtre Skital'tsy (Les Vagabonds).

1922

21 mars: V.D. Nabokov trouve la mort à Berlin, lors d'une réunion politique où il a protégé le leader Cadet Pavel Milioukov de deux Russes d'extrême droite; c'est lui qui reçoit deux balles dans la colonne vertébrale et une qui lui perfore un poumon.

Mai: Vladimir passe à Cmbridge la deuxième partie du B.A.

Eté: la maison d'édition Gamayun lui demande de traduire en russe Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. Considérée de nos jours encore comme la plus réussie en russe.

Novembre: il rejoint le cercle littéraire Bratstvo Kruglogo Stola ("La Fraternité de la Table ronde"). Nikolka Persik est publié chez Slovo.

Décembre: Grozd' (Grappe), publié chez Gamayun.

1923

Il écrit Ici on parle russe, nouvelle, publiée en 1990 par son fils Dimitri dans La Vénitienne et autres nouvelles.

7 janvier: Le mot publié dans Rul'.

Janvier: parution de Gornyj Put' (Le Sentier de l'Empyrée) chez Grani, à Berlin.

Mars: il écrit Smert' (Mort).

8 mai: rencontre à un bal de charité de Véra Evseïevna Slonim.

Mai-août: il travaille comme ouvrier agricole près de Toulon, dans une exploitation appartenant à des russes.

Eté: il fait de la figuration sur des plateaux de tournage.

Août: à Berlin il revoit Véra Slonim. Elle est née le 5 janvier 1902 à Saint-Pétersbourg. Elle est la fille d'Evseï Lazarévitch Slonim, avocat exclu du barreau à cause du numerus clausus imposé aux juifs et devenu exportateur de bois, et de Slava Borissovna Feigin. La jeune femme a reçu une excellente éducation, elle est cultivée.

Septembre: il écrit en russe Bruits qui ne paraîtra qu'en 1991.

Octobre: la mère de Nabokov quitte Berlin pour Prague où elle s'installe avec Elena.

Vladimir écrit Un coup d'aile et Les dieux.

1924

20 avril: La vengeance , nouvelle publiée dans Russkoe Ekho.

28 avril: Bonté, publié dans Rul'.

24 mai: Port

Juin: Jeu de hasard dans Segodnya.

13 juillet: Détails d'un coucher de soleil dans Segodnya.

Août: L'orage dans Rul'.

Septembre: il donne des cours de langue et de sport pour avoir des revenus, à Berlin.

5 octobre: La Vénitienne qui ne sera publiée qu'en 1990.

2 et 4 novembre: Bachmann dans Rul'.

Novembre: Dragon, inédit de son vivant.

1925

6 et 8 janvier: Noël dans Rul'.

20 janvier: Une lettre qui n'atteignit jamais la Russie dans Rul'.

Mars: Pluie de Pâques dans Russkkhoe Ekho.

15 avril: Vladimir et Véra se marient civilement à Berlin.

Septembre: La bagarre en russe dans Rul'.

Octobre: il termine son premier roman Mashen'ka.

Novembre: Le retour de Tchorb, nouvelle, dans Rul'.

Décembre: Guide de Berlin dans Rul'.

1926

Février: Le rasoir publié dans Rul'.

Mars: Mashen'ka paraît chez Slovo à Berlin.

Juin: Conte de ma mère l'oie dans Rul'.

Automne: Vladimir écrit L'Homme de l'URSS, pour le Groupe théâtral des émigrés de Berlin.

1927

Mars: Le voyageur dans Rul'.

Avril: L'Homme de l'URSS représenté à Berlin, succès.

Juillet- août: Terreur publiée dans Sovremennye Zapiski , la revue des émigrés de Paris.

La sonnette et Une affaire d'honneur dans Rul'.

1928

Janvier-juin: écriture de Roi, dame, valet.

Mars: la traduction allemande de Mashen'ka paraîtra dans Vossische Zeitung.

Septembre: Roi, dame, valet publié chez Ullstein.

25 décembre: Un conte de Noël publié dans Rul'.

1929

Août: Vladimir achève La défense Loujine, qui paraîtra d'octobre 1929 à avril 1930 dans Sovremennye Zapiski, revue littéraire dont les siège est à Paris.

Décembre: Le retour de Tchorb, chez Slovo.

L'Elfe-patate dans Rul'.

1930

Mars: L'Aurélien paraît dans les Sovremennye Zapiski.

Septembre: La Défense Loujine publiée par Slovo.

1931

Février- décembre: L'Exploit paraît dans Sovremennye Zapiski.

Juillet: Une mauvaise journée (Obida , injure, humiliation, en russe)paraît dans Poslednie Novosti (Les Dernières Nouvelles) à Paris.

Octobre: Rul' cesse de paraître.

Un homme occupé paraît dans Poslednie Nobosti.

Novembre: Terra incognita dans Poslednie Novosti.

1932

Janvier: L'arroche dans Poslednie Novosti.

Mars: Musique dans Poslednie Novosti.

Mai: Camera obscura dans Sovremennye Zapiski.

Juin: Retrouvailles publiée sous le titre Vstrecha (Rencontre) dans Poslednie Novosti.

Juillet: idem pour Perfection.

Octobre: L'irrésistible dans Segodnya à Riga.

Novembre: L'Exploit dans Sovremennye Zapiski.

1933

30 janvier: Hitler est nommé chancelier.

Juin: La flèche de l'Amirauté paraît dans Poslednie Novosti.

Juillet: Le "léonard" dans Poslednie Novosti.

Décembre: Camera obscura publié en caractères cyrilliques , par Sovremennye Zapiski.

1934

Janvier-octobre: La méprise publiée dans Sovremennye Zapiski.

Février: publication chez Fayard de La course du fou.

Avril: La mauvaise nouvelle paraît dans Polednie Novosti sous le titre Opoveshchenie (La notification)

Mai: naissance du fils de Vladimir et Véra, Dmitri, le 10 du mois.

Août: Une beauté russe publiée dans Polednie Novosti.

Septembre: parution de Pamyati L.I. Shigaeva (À la mémoire de L.I. Chigaïev) dans Illyustrirovannaya Zhizn'.

Chambre obscure sort chez Grasset.

1935

Léthargie publié dans Poslednie Novosti.

Août: idem pour Recrutement.

Septembre: idem pour Une tranche de vie.

L'Aguet, titre original du Guetteur sort chez Fayard.

1936

Printemps à Fialta publié dans Sovremennye Zapiski.

Le cercle dans Poslednie Novosti.

Camera obscura chez John Long à Londres.

1937

Novembre: La nouvelle Lac, nuage, château paraît dans Russkie Zapiski.

La méprise sort chez John Long sous le titre Despair.

1938

Août-septembre: L'extermination des tyrans paraît dans Russkie Zapiski.

1939

La visite au musée paraît dans Sovremennye Zapiski.

Février: Lik dans Russkie Zapiski.

2 mai: sa mère meurt dans un hôpital à Prague.

3 septembre: déclaration de guerre; Dmitri envoyé à Deauville.

Mademoiselle O paraît dans Mesures.

Octobre: Vassili Chichkov publié dans Russkie Zapiski.

1940

Solus Rex paraît dans Sovremennye Zapiski.

Mai: Vladimir embarque avec Véra et Dmitri pour New York à bord du Champlain.

1941

Janvier: publication de nouvelles dans The Atlantic Monthly.

Février: The Real Life of Sébastian Knight sort chez New Directions, USA.

1942

Ultima Thulé paraît dans Novyi Zhurnal à New-York.

1944

Nicolaï Gogol publié chez New Directions.

1945

Mort de Serguéï son frère, en camp de concentration.

Les Nabokov obtiennent la nationalité américaine.

1947

Un poète oublié et Le temps et le reflux dans The Atlantic Monthly.

Conversation Pièce, 1945 (ou Double Talk) dans The New Yorker.

Nine Stories chez New Directions.

Bend Sinister, son deuxième roman (Brisure à senestre) chez Henry Holt.

1948

Mai: Signes et symboles dans The New Yorker.

1951

Vladimir rédige son autobiographie qui sera publiée dans des magazines, dont The New Yorker, un chapitre à la fois. Parution sous le titre Conclusive Evidence chez Harpers et Speak Memory chez Gollanez (Londres).

La Vraie Vie de Sébastien Knight chez Albin Michel.

1952

Le Don, en russe, à New York par la Chekhow Publishing House.

Idem pour Poèmes 1929-1951 chez Rifina, à Paris.

1953- 1957

Traductions de Nikolaï Gogol et d'Eugène Onéguine.

1955

Lolita publié à Paris, en anglais, chez Olympia Press.

1957

Pnin, roman publié chez Doubleday

1958

Lolita paraît aux Etats-Unis chez Putnam.

Un jour à Alep dans The Atlantic Monthly.

Lance dans The New Yorker.

Nabokov's Dozen, nouvelles, chez Doubleday.

1959

Dmitri traduit en anglais Invitation au supplice (Invitation to a Beheading) qui paraît chez Putnam.

Lolita chez Weidenfeldet Nicholson (Londres), et chez Gallimard.

Deuxième version de La chambre obscure chez Grasset.

Les sœurs Vane, dans The Hudson Review (New-York) puis dans Encounter (Londres).

1960

Invitation au supplice chez Gallimard.

La Geste du prince Igor chez Random (New-York).

1961

Les Nabokov s'installent en Suisse à Montreux. Dmitri poursuit sa carrière de chanteur d'opéra, pilote de course, et continue les traductions de son père.

Autres rivages, chez Gallimard.

Première du film Lolita, dont Vladimir Nabokov a écrit le scénario, à la demande de Stanley Kubrick, l'année précédente. Les Nabokov n'y seront pas invités...

1962

La vraie vie de Sébastien Knight et Pnine chez Gallimard.

Pale Fire (Feu pâle) chez Putnam.

Les Nabokov vont assister à New-York à la première de Lolita.

1963

Le Don (The Gift) chez Putnam.

1964

La Défense Loujine, chez Gallimard.

Eugène Onéguine, chez Bollingen/Pantheon, New-York.

1965

Feu pâle chez Gallimard.

The Eye (Le Guetteur) chez Phaedra à New-York.

1966

La Méprise chez Putnam et chez Gallimard.

1967

Le Don chez Gallimard.

1968

Speak, Memory, An Autobiography revisited .

Le Guetteur chez Gallimard.

1969

Ada or Ardor: A Family Chronicle (Ada ou l'ardeur) chez McGraw-Hill.

1970

Mary (Mashen'ka) chez McGraw-Hill.

1971

The Defense,La Défense Loujine chez McGraw-Hill, ainsi que Glory (L'Exploit).

Roi, dame, valet chez Gallimard.

1972

McGraw-Hill publie Transparent Things.

1973

Strong Opinions chez McGraw-Hill.

1974

Look at the Harlequins! chez McGraw-Hill.

Tyrants Destroyed and Other Stories chez McGraw-Hill.

1975

Ada ou l'ardeur chez Fayard.

"Apostrophes" avec B. Pivot

1976

Détails of a Sunset and Other Stories chez McGraw-Hill.

1977

2 juillet: Vladimir Nabokov meurt, 7 juillet ses cendres sont déposées à Clarens.

L'Extermination des tyrans chez Julliard.

1991: Véra meurt.

2012: mort de Dmitri à Vevey.

Retour à l'accueil