roman

Gallimard, 2014

Voici un récit sur la guerre de 14 qui se démarque par le fil conducteur qui éveille notre curiosité: un anti-héros, un corniaud, Guillaume, ainsi nommé par les trouffions pour railler le Kaiser...

Le cabot a choisi son maître, Jacques Morlac, et va tout faire pour l'épauler en ces temps difficiles. Quelquefois embarqué comme mascotte, quelquefois passager clandestin, il sert de couverture à Morlac quand celui-ci rencontre les Russes et tente de fraterniser avec les Bulgares... Hélas le fidèle toutou se souvient bien, lui, que le bulgare est l'ennemi et va faire capoter lamentablement la rencontre fraternelle. Décoré, son maître va lui vouer une haine terrible...

L'intrigue se situe au retour de la guerre. Jacques Morlac est emprisonné pour un scandale, une insulte à la Nation. Son juge est un jeune officier qui va tout faire pour sauver sa tête mais auquel il donnera bien du fil à retordre...

A lire.

Retour à l'accueil