Questions à mon père d'Eric Fottorino

Témoignage. L'auteur est né en 1960, d'une mère adolescente de 17 ans et d'un père jeune étudiant. La mère de sa mère a caché sa venue en éloignant la fille fautive et en plaçant d'office l'enfant en nourrice. Du père de l'enfant elle a fait un non-être, elle la catho qui ne peut accepter un juif dans son entourage... Pour l'enfant elle fera une petite place quand sa fille l'imposera...

Les années ont passé. A dix ans l'enfant devient le roi d'un père adoptant qui le bichonne, l'éduque, lui donne son nom, sa famille, son pays et deux frères. Dès lors plus de manque, la place est prise même si à l'adolescence la curiosité l'emporte. La connaissance du géniteur va aider l'enfant à le renier, à lui faire payer l'abandon ou ce qu'il croit de ses débuts dans la vie. La vérité plus complexe il n'essaiera de la regarder en face qu'après la mort du père adoré. Il va s'autoriser à communiquer avec celui qui lui a donné la vie et maintenant père de famille, accepter la part de la génétique, de l'histoire du géniteur... Il peut s'autoriser à nouer des liens sans trahir l'homme qui l'a élevé. Voilà l'histoire d'un garçon trop gâté par ses pères, qui tarda à grandir...

Retour à l'accueil