roman traduit du portugais

par Vincent Gorse

1er volet de la série Complots au Vatican

Titre original: O último Papa, 2006

Editions de l'Aube, 2015, pour la traduction française

1978. Après une élection surprise, Albino Luciani prend le nom de Jean-Paul Premier, en hommage à ses deux prédécesseurs. Trente-trois jours plus tard il meurt. Officiellement son cœur n'a pas supporté l'ampleur de la tâche. Officieusement on l'a aidé à mourir. Le roman exploite cette seconde version, les financiers véreux auraient commandité l'assassinat et fait disparaître les documents compromettants. Sauf que l'assassin les a conservés pour lui permettre de se défendre au cas où...

Trente ans plus tard. Ces documents refont surface sans qu'il l'ait voulu... Londres, Lisbonne, New-York, Rome, les course-poursuites s'enchaînent, les ennemis s'entretuent. Il y a beaucoup de dommages collatéraux pour sauver le secret...

Retour à l'accueil