Le parfum d'Adam de Jean-Christophe Rufin

roman

Flammarion, 2007

Voici un polar écologiste. Pour mieux défendre leurs intérêts et éviter d'épuiser la Terre, un groupe de philosophes un peu particulier décide d'éradiquer les pauvres. Pas la pauvreté, les pauvres. S'ensuit une course-poursuite qui part de Pologne, puis va en Afrique du Sud, au Brésil via les Etats-Unis. Le fil conducteur est une demoiselle brisée par de vieux parents égoïstes, en quête d'idéal, qui passe par des moments d'euphorie ou d'anxiété destructeurs. A ses trousses un médecin-espion, Paul, qui fait équipe avec son amie Karine. Ils sont épaulés par une agence privée, Providence, tous anciens de la CIA...

On ne s'ennuie pas, même si le fond du propos est effrayant, le roman est distrayant. Quelques pages en fin d'ouvrage font le point sur ces écologistes d'un genre spécial, qui existent dans la "vraie vie".

A lire.

Retour à l'accueil