L'épervier de Maheux de Jean Carrière
roman
Ce roman a été édité par Jean-Jacques Pauvert en 1972 et a reçu le prix Goncourt la même année.
Laffont, 1992
Presses de la Cité, 2015, pour la présente édition.

Cette histoire se passe dans les Causses, du côté de Florac, Pont-de-Montvert.

Un hameau isolé, Maheux, une unique famille qui y survit dans une maison délabrée, au bord de la ruine, au milieu d'autres ruines. Des protestants, durs à l'ouvrage, à la foi bien ancrée, aux passions éteintes. Le père s'échine à produire quelques céréales et à couper des bois. Il se loue dans des scieries pour gagner quatre sous. En cette période d'après-guerre, les antagonismes ne sont pas oubliés entre camisards et catholiques bon teint. Ces derniers croyaient encore qu'on reconnaissait les premiers à leur œil au milieu du front...

L'enfermement, la solitude, l'avenir sans la moindre lueur d'espoir, la beauté des espaces désolés, la longueur des hivers, la neige qui engloutit la vie, la folie qui s'empare peu à peu du héros, tout concourt à magnifier ce récit.

A lire

Retour à l'accueil