Le faussaire, l'espionne et le faiseur de bombes d'Alex Capus

Titre original:Der Fälscher, die Spioninund und der Bombenbauer, 2013

roman traduit de l'allemand

par Emanuel Güntzburger,

Actes Sud, 2015

Gare de Zürich, début novembre 1924. Emile Gilliéron, 39 ans, convoie les cendres de son père dont les dernières volontés étaient de retrouver les berges de son lac quand sa dernière heure aurait sonné. Félix Bloch, 19 ans, traînasse sur les quais; demain est la date butoir pour son inscription à la formation d'ingénieur. Laura d'Oriano, 13 ans, est en transit pour gagner Marseille. Elle voyage assise sur le marchepied pour sentir le souffle de la liberté et affirmer sa volonté contre l'autorité parentale. Le romancier imagine qu'ils se sont croisés ce jour-là. C'est possible, rien dans leur histoire ne dit le contraire. Tout part de cette date et de ces rencontres aléatoires. Dès lors nous cheminerons aux côtés de ces aventuriers célébrés pour des destins parallèles bien que contemporains. Laura deviendra chanteuse de cabarets, Félix sera un découvreur de neutrons et Emile oeuvrera à reconstituer une Grèce antique qui réponde aux rêves de son mécène. Pour recouvrer sa liberté, Laura laissera mari et enfants en Suisse. Elle acceptera de se mettre au service des alliés contre l'Italie, patrie de ses parents. Félix, de fil en aiguille, inexorablement sera conduit à la réalisation de la bombe atomique, lui qui était viscéralement anti militariste. Mais voilà, l'époque ne s'y prêtait pas...

A lire.

Retour à l'accueil