L'homme chauve-souris de Jo Nesbø

Une enquête de l'inspecteur Harry Hole.

Harry Hole, grand flic d'Oslo, débarque en Australie pour résoudre un meurtre et éviter le scandale à la veille des JO de Sidney. Il est accueilli par Andrew Kensington, aborigène. "Australneger" disent les norvégiens. Les aborigènes ont peuplé l'Australie depuis quarante mille ans, alors que les anglais ne sont arrivés que depuis deux cents ans.

Ingrid Holter, la jeune norvégienne assassinée travaillait dans un bar. Elle avait vingt-trois ans et était assez connue dans son pays pour avoir participé à une émission de télé. Elle avait une relation suivie avec un homme un peu marginal, père d'un garçonnet. Harry comprend vite que la police de Sidney veut le tenir en laisse pour mieux le dominer. Aidé d'Andrew, il enquête à travers ce pays immense. Il fait la connaissance d'Otto Rechtnagel, clown et ami d'Andrew ainsi que de Robin Toowoomba, boxeur aborigène du Queensland. Ses amis surnomment Andrew Tuka l'Indien. Andrew, ancien hippie, a aussi boxé. Très pointu en histoire de son ethnie il apprend à Harry qu'au moment de l'invasion anglaise plus de sept-cents tribus se répartissaient les terres d' Australie. Elles parlaient plus de deux-cent-cinquante langues. Harry comprend que les aborigènes tentent de sauver ce qui peut encore l'être, quelques bribes de leur culture ancestrale. Il apprend entre autres que la chauve-souris est symbole de mort pour ce peuple...

L'enquête avance par petites touches. Harry cerne peu à peu les motivations du meurtrier.

A lire

Titre original: Flaggermusmannen, 1997

Traduit du norvégien

par Elisabeth Tangen et Alexis Fouillet

Gaïa Editions, 2002

pour la traduction française

Gallimard, 2015

Retour à l'accueil