Le corps d'un homme est découvert dans les tourbières. Les acides produits par le pourrissement des racines l'ont momifié. George Gunn se demande si la mort est récente ou remonte à des centaines d'années.

Fin Macleod quitte  la police et Edimbourg, il revient sur son île natale. Ils ont décidé de se séparer, Mona et lui, après la mort de leur petit garçon.

A la morgue l'enquête avance. Le cadavre porte un tatouage d'Elvis Presley sur l'avant-bras, ce qui fait que le mort est contemporain des enquêteurs. Mais le plus intéressant est la plaque qui a servi à réparer son crâne: elle porte un numéro d'identification.

Dans le village de Crobost, Fin retrouve Fionnlagh, son fils aîné, père d'un bébé de quelques mois. Marsaili, la mère de Fionnlagh était mariée à Artair Macinnes, ami d'enfance de Fin. Elle veut reprendre ses études. Le plus urgent est de s'occuper de Tormod, son vieux père qui a les idées qui s'embrouillent. Alors que Fin les accompagne à Stornoway, la ville voisine, ils y rencontrent l'inspecteur Gunn qui cherche le lien entre Tormod Macdonald et le mort des tourbières car l'ADN a révélé une parenté...

A lire

 

 

La trilogie écossaise

2. L'homme de Lewis

Titre original: The Lewis Man

Traduit de l'anglais

par Jean-René Dastugue

Editions du Rouergue, 2011

Retour à l'accueil