Titre original: The Lake House, 2015

Traduit de l'anglais (Australie)

par Anne-Sylvie Homassel

Presses de la Cité, 2016

Cornouailles, 1933; Londres, 2003.

Entre ces deux dates, ces deux lieux, la saga des Everdane, descendants de nobles de Cornouailles par la branche maternelle, les deShiel. Anobli pour avoir enrichi la Couronne, le lointain ancêtre n'a pas renoncé à ses antécédents glorieux de pirate et s'est aménagé des voies de secours pour accéder à la mer sans être pris. Ces tunnels vont être partie prenante dans le roman.

Alice Everdane est la cadette de Deborah. Elle a une petite sœur, Clémence. Les trois gamines grandissent dans un domaine de rêve, Loeanneth, restauré par leur père, Anthony. Dernier rejeton d'un Pair de la Couronne, il se destine à une vie de labeur quand le naufrage du Titanic vient renflouer ses finances. Il peut ainsi contenter sa jeune épouse, Eleanor, et rendre au domaine des Cornouailles son lustre d'antan. Eleanor y a passé de merveilleux moments entre son père, Henry, et son grand ami M.Llewellyn. Ce dernier a écrit un très célèbre conte pour enfant dont l'héroïne n'est autre qu'Eleanor et les décors le domaine de Loeanneth . Autre grand personnage du roman, et non des moindres, la Grande Guerre. Le fringuant jeune homme qui va partir pour la France, en reviendra changé à tout jamais. Comme des millions de survivants à ces quatre années de folie guerrière, il souffrira de cauchemars qui le conduiront doucement à la folie. Eleanor va le cacher pour que les filles aient une enfance protégée. Elle va devenir Mère.

Quand le roman débute, en 1933, Alice est une adolescente de 16 ans, qui se pique d'écrire une histoire morbide et se plaît à en faire partager les ressorts à Ben, le jardinier romanichel qui a loué ses bras depuis quelques mois aux Everdane. Aussi lorsque Theo, le bébé que sa mère a mis au monde va disparaître, une grande culpabilité va s'emparer d'Alice. Dans la deuxième époque, soixante-dix ans plus tard, Alice est devenue une romancière à succès, qui a enfoui ses secrets au fond de son cœur. C'est alors qu'intervient une jeune femme, Sadie, en vacances dans les Cornouailles, qui découvre par hasard le domaine de Loeanneth, enfoui dans les broussailles, tel celui de la Belle au bois dormant. Policière en congés  forcés, Sadie va mettre toute son énergie à percer le secret de cet abandon.

Très bien écrit, le récit coule et nous entraîne à enquêter avec maestria. Dès que nous avons acquis une certitude, établit des corrélations de cause à effets, la romancière nous déstabilise en amenant une précision qui nous force à revoir nos conclusions. Tout au long du récit, jamais ennuyeux, nous sommes ainsi pris par la main et conduits à imaginer ce qui a pu advenir du malheureux bébé, Théo.

Très réussi. A lire.

Retour à l'accueil