Fin vit maintenant dans l'île de Lewis. Définitivement. Il a renoué avec Marsaili, son amour de jeunesse, la mère de Fionnlagh, dont il n'a connu l'existence qu'à son retour à Lewis. Ce dernier est le père d'une fillette, et la mère du bébé n'est autre que la fille de Donald Murray, devenu Pasteur sur l'île, après une jeunesse tourmentée où il succède à son propre père. Donald a été le manager d'un groupe de rock celtique, Sólas, formé à la fin de leurs années lycée par quelques copains dont Roddy, qui en devient le meneur. Fin les aidait à déménager le matériel et conduisait le véhicule. L'existence de Roddy s'est brusquement arrêtée au cours d'un voyage en avion, les recherches en mer n'ont rien donné. A la suite d'un phénomène connu mais peu courant, un lac se vide et l'avion de Roddy apparaît, posé délicatement. Un corps est retrouvé aux commandes, assez bien conservé. Le pilote présente des lésions qui font soupçonner qu'il était déjà mort quand l'avion a disparu. Fin retrouve son appétence pour les enquêtes, malgré qu'il ait abandonné la police et soit employé à la sécurité d'un grand domaine. A l'occasion des obsèques organisées pour Roddy il revoit Mairead, autre amour de jeunesse, qui oscillait entre Fin et Roddy. Il la suit en Espagne...

Ce troisième roman ne peut s'apprécier que si les deux tomes précédents de la trilogie ont été lus.

Titre original: The Chessmen

Traduit de l'anglais

par Jean-Marie Dastugue

Editions du Rouergue, 2012

Tome 3 de La trilogie écossaise

Retour à l'accueil