1900, L'aube tome 1

Les personnages sont fictifs mais les événements historiques (séparation de la Norvège du royaume du Danemark, construction de la voie de chemin de fer qui fera de Bergen le trait d'union entre les grands territoires de l'Est, la Russie et l'Angleterre) sont respectés.

Onze familles dont certaines apparentées servent de socle à ce récit. Il y a des notables, industriels, gros négociants, leurs épouses, leurs enfants et leur petit personnel. Les premiers règnent sur les seconds, usant de leur pouvoir pour abuser de leurs femmes, toutes générations confondues.

Au début du roman, un des bourgeois a été tabassé à mort. Les policiers chargés de l'enquête feront chou blanc, bien qu'il y ait eu des témoins. Le personnage clé est une jeune femme libre, qui vit de ses charmes, qui côtoie tous ces beaux messieurs, qui les connaît intimement mais qui ne les trahit pas.

A la fin du roman, elle se réfugie dans la pratique de la religion pour tenter d'oublier l'agression qui l'a démolie au propre comme au figuré. Elle voit dans le grand incendie qui détruit en partie Bergen, l'accomplissement des Ecritures, de l'Apocalypse...

 

Le roman de Bergen comporte six volumes dans sa traduction française:

1900, L'aube (2 tomes)

1950 Le zénith (2 tomes)

1999 Le crépuscule (2 tomes)

 

Titre original

1900 Morgenrød

Traduit du norvégien

par Alexis Fouillet

roman

Gaïa Editions

 

Retour à l'accueil