1932. Christian Moland, le policier du Tome 1, l'Aube qui a été en charge de résoudre l'assassinat du consul Frimann, le premier janvier 1900, est maintenant retraité. Il est devenu enquêteur privé. Son coéquipier de l'époque, l'inspecteur principal Ole Berstad travaille avec Svend Atle Moland. Les voilà qui enquêtent sur la mort suspecte du prédicateur, lié une fois de plus à Maren Kristin Petersen. Christian renoue avec Kristin, son grand amour...

Ole Bruvik, qui avait vu le même jour le grand incendie de Bergen, en 1916, et le départ de Tordis, la petite bonne à qui il était fiancé, ne s'en est pas remis. Il meurt de froid et de misère.

L'homme de théâtre, Hjalmar Brandt, fait de longs séjours à Moscou et rêve d'une Norvège soviétique. D'autres berguénois, tels Wilhem Styrk Helguessen et son épouse Sigrid, fille d'Emil Brekke, sont reçus en grande pompe en Allemagne, et sont les vecteurs du nazisme dans leur patrie.

Les agresseurs de Tordis sont rattrapés par leur passé. Un garçon est né, Nils Ole Nygard, qui les retrouve et distribue quelques corrections.

Si l'incendie de 1916 avait réduit en cendres une grande partie de Bergen, une autre grande menace plane en cet hiver 1940. Hitler installe sa flotte et ses sous-marins dans les ports, qui deviennent la cible des bombardiers anglais. Maltraités par l'occupant, pilonnés par les alliés, les habitants se divisent en collaborateurs ou résistants ou victimes neutres...

Quand Bergen est libérée, en 45, d'autres catastrophes se sont ajoutées, celles-là accidentelles, qui ont vu périr des centaines de berguénois, et en ont estropié quantité d'autres.

 

 

1950, le Zénith, Tome1

roman

Le roman de Bergen comporte six volumes dans sa traduction française:

1900, L'aube (2 tomes)

1950 Le zénith (2 tomes)

1999 Le crépuscule (2 tomes)

Titre original

1900 Morgenrød

Traduit du norvégien

par Alexis Fouillet

Rappel:

Les personnages sont fictifs mais les événements historiques (séparation de la Norvège du royaume du Danemark, construction de la voie de chemin de fer qui fera de Bergen le trait d'union entre les grands territoires de l'Est, la Russie et l'Angleterre) sont respectés.

Onze familles dont certaines apparentées servent de socle à ce récit. Il y a des notables, industriels, gros négociants, leurs épouses, leurs enfants et leur petit personnel. Les premiers règnent sur les seconds, usant de leur pouvoir pour abuser de leurs femmes, toutes générations confondues.

 

 

Retour à l'accueil