Titre original: Snjóblinda, 2010

Traduit de la version anglaise d'après l'islandais

par Philippe Reilly

Editions La Martinière, 2016

L'intrigue se déroule pour la plus grande partie à Siglufjördur, port le plus septentrional d'Islande, proche du pôle Nord, loin de la capitale, Reykjavik.

Ari Thór, jeune policier en formation a quitté la ville et sa compagne, Kristin, pour venir en poste dans ce coin isolé d'Islande. On peut accéder au fjord par la mer, si le temps est clément, ou en avion, avec encore un bon bout de route escarpée, à flan de falaise, jusqu'au passage sous le tunnel qui débouche, enfin, sur la ville. Il ne se passe jamais rien dans la bourgade. Pourtant peu après l'installation d'Ari Thór, un vieil homme est retrouvé mort dans le théâtre où il régentait la Société d'Art dramatique, qui produit les pièces de l'instituteur en retraite, reconverti en dramaturge. Il s'agit selon toute vraisemblance d'un accident. Mais quand Linda, autre membre de la Société d'Art dramatique est retrouvée poignardée dans son jardin, le village sombre dans la paranoïa. Qui est le mystérieux assassin?

Chaque personnage a, qui une double personnalité, qui un secret, un non-dit, un passé peu avouable... Ari Thór pressent des vérités, mais étranger à la petite ville, a bien du mal à faire le lien entre tous les acteurs. Et surtout il souffre de claustrophobie, étouffé par les masses impressionnantes de neige qui les accablent...

A lire.

Retour à l'accueil