De l'Académie Française

Editions Stock, 2007

Une vie, mais quelle vie! Petite princesse, dernière-née d'une fratrie de quatre enfants, Simone a vu se pencher sur son berceau de gentilles fées, qui ont réussi à réduire à l'impuissance la méchante sorcière qui s'était malgré tout invitée. Car après les années d'insouciance sont trop vite arrivées celles de la guerre et des tracas qui lui sont inhérents. Sauf que là, Simone et les siens faisaient partie du lot que le dictateur fou avait décidé de rayer de la Terre. Et il a bien failli y arriver. Ayant eu le bonheur de grandir dans une famille unie, soudée, Simone a été arrachée à la moitié de son foyer, envoyée en Camp de concentration avec sa sœur aînée et sa Maman. Les deux plus jeunes en réchapperont, pas leur Maman. Après avoir été réduite à un numéro, astreinte à de lourds travaux forcés, méprisée, condamnée à marcher des journées entières, Simone a pu rentrer dans son Pays. Mais elle a souffert du fossé qui s'était creusé entre ceux qui avaient vécu l'enfer et ceux pour lesquels c'était au sens premier incroyable, donc indicible donc inaudible. Simone a pu retrouver la santé, ainsi que sa sœur, gravement atteinte du typhus, grâce aux bons soins que leur ont prodigués leurs oncle et tante. Et la vie a repris le dessus. Simone, la battante, la petite fille d'un père qui admirait la Culture, a entrepris des études supérieures. Elle a osé affronter le regard de ses compagnons masculins dans les Grandes Ecoles. Elle s'est mariée, a mis au monde trois garçons et lutté pour obtenir de son époux le droit de travailler.

Le reste, vous le connaissez, la femme ministre, qui présenta la loi pour  l'arrêt d'une grossesse non désirée, l'élue européenne, et bientôt, après sa disparition l'an passé, l'accueil au Panthéon.

Une vie, mais quelle vie! Ce livre est écrit avec une grande modestie, c'est un Monument pour ne pas oublier la Shoah, comme Simone n'a pu l'oublier, jour après jour, elle, la petite princesse qui a eu le courage d'affronter un destin qui avait déraillé et qu'elle a su sublimer.

A lire!

Retour à l'accueil