Roman, Éditions Julliard 2005


Le récit est découpé en quatre livres. Chacun porte le prénom d'un personnage important pour la compréhension de l'histoire.
  Les phrases sont brèves, précises, incisives. Les chapitres, courts, se succèdent et on est vite envoûté par le récit de ce qui aurait pu être un naufrage et qui amène à l'accomplissement d'une vie.
  C'est juste le bon ton. Pas de fioritures, pas d'épanchements déplacés. Le conte d'un drame humain.

  
  
 Falmouth, Cornouailles. Un homme, natif du pays, rentre chez lui après cinq ans purgés au pénitencier de Stonehenge...
  L'atmosphère est pesante. La ville portuaire dans la brume, sans charme, et les habitants haineux se liguent pour créer un climat oppressant...

  A lire.

Retour à l'accueil