DSCN1703.JPGFlammarion

               1998

 

  Biographie complète.

  Dès avant sa naissance, le 23 Janvier 1873, Gabrielle Sidonie Colette participe d'un roman. Elle est issue de la rencontre d'Adèle-Eugénie-Sidonie, Sido, 35 ans quand elle la mit au monde, et du Capitaine Jules Colette, percepteur à Saint-Sauveur-en-Puisaye où il rencontre sa future épouse, mariée pour l'heure et mère d'une fillette.

  Sido est née à Paris; son père, négociant en café, cacao et autres denrées exotiques est un mulâtre. Le bébé est mis en nourrice dans l'Yonne. A la mort du père, la jeune fille est recueillie par ses frères. Eugène, journaliste, l'entraîne à Bruxelles où elle vit joyeusement. Hélas, en ces temps anciens, une femme ne volait pas de ces propres ailes et on la marie à un propriétaire terrien.  

  Gabrielle sera son dernier enfant, après Juliette, Achille, enfant adultérin, et Léopold. Sa mère l'éduquera en fille libre, proche des animaux et des plantes, l'encourageant à se lever très tôt pour voir poindre l'aurore sur les monts bourguignons.

  "Le soleil d'or" se mariera à son tour avec Willy. Elle l'aimera, écrira et il signera ses productions. Puis viendront Henry de Jouvenel et la maternité tardive avec Bel-Gazou. On traverse la guerre de 14-18, la vie civile reprend.

  Je ne saurais passer sous silence les aventures féminines de Colette, adepte de Lesbos, qui eut de nombreuses maîtresses.

  Elle fera un troisième mariage avec Maurice Goudeket, lequel l'accompagnera jusqu'au bout de son existence.

  "L'heure de la fin des découvertes ne sonne jamais. Le monde m'est nouveau à mon réveil chaque matin et je ne cesserai d'éclore que pour cesser de vivre."

 

  Ce livre est un pur enchantement, lisez-le, vous serez étonné à chaque page, merci Monsieur Jean Chalon.

  

Retour à l'accueil