DSCN1516.JPGLa soupe de la mamée
                                                             Librio
                                                             1985
18 contes dans ce recueuil.
Celui que je trouve le plus beau: Chabah. Pauvre ermite au grand coeur...
Le dernier, Les amoureux assassins est poignant. Engrenage de la misère, de l'inconscience, des dégâts du "jusqu'au boutisme..."
Le cousin Fontane est celui qu'on aimerait avoir eu, discret, plein d'attentions...
La soupe de la mamée est savoureux comme on peut le deviner, puisqu'il a donné son titre au recueil. Recueil qui fleure bon le terroir de JP Chabrol, avec sa mamée, son patois, son enfance.

Retour à l'accueil