8dcf35ee5004f954835d6dd4004bc886-300x300
Roman
Traduit de l'anglais (États-Unis) par
Lazare Rabineau
Titre original: Sunday,the Rabbi Stayed Home, 1969
Editions La Découverte, 2006
  David Small part remplacer un confrère à Binkerton pour un week-end, il pense rentrer samedi soir. Avant son départ, il est assailli par les problèmes de politique politicienne qui secouent ses coreligionnaires et il n'aime pas ça. Cela fait maintenant six ans que le rabbin officie à Barnard's Crossing et échapper un peu à l'atmosphère du village n'est pas pour lui déplaire.     
  Cette année le Président de la communauté est Gorfinkle. Ses amis et lui profitent de l'éloignement du rabbin pour prononcer en chaire un discours qui enflamme la communauté et la scinde en deux groupes qui vont se faire la guerre. Avec le temps ils vont jusqu'à envisager de créer une seconde communauté, donc d'engager un second rabbin.
  C'est l'époque des vacances de Pâques et les jeunes s'organisent pour un pique-nique sur la plage. L'orage s'en mêle, les voilà qui entrent par effraction dans une maison pour s'abriter...
  Tout l'art de l'auteur consiste à nous entraîner dans le quotidien de ces gens, de nous en raconter les faits et gestes, les jalousies et les complots, puis, presque incidemment, à introduire le crime. Dans le présent récit, qui est le troisième du recueil La semaine du rabbin, Tome 1, ce n'est qu'au chapitre 22. Mais nous n'avons pas eu le loisir de nous ennuyer. Le présent roman survole l'enseignement donné aux jeunes, leurs apprentissages, la Pâque juive, entre autres.
  C'est toujours aussi passionnant. 

 

Retour à l'accueil