Livre-20Histoires-20a-20lire-20-20six-20nouvelles-20F.jpg

 France Loisirs

1999

 

 

   Grand-père Samuel, de Jean Anglade,

(Texte inédit) 1998.

   Irlande, le grand-père a passé 40 ans auprès de son épouse, 40 ans de disputes. Il fait demander par un messager à son fils le plus pauvre s'il accepte de le recevoir, sinon il va provoquer sa mort accidentelle; pas un suicide, non, la religion l'interdit. Il sait déjà de quelle falaise il glissera, même le bon Dieu ne s'apercevra pas du stratagème.

   Mais Paddy et sa femme Peggy acceptent de le recueillir, et alors il se consacre à agrandir leur territoire, leur maison, leur mobilier. Ce texte est un petit bijou d'humanité.

  Inexploitable car très triste, malgré de beaux moments.

 

  Le dernier message, de Marie-Paul Armand,

(Texte extrait du recueil Nouvelles du Nord) 1998.

  C'est l'histoire, triste et banale d'un garçon né au début du XXe siècle. Sa mère est morte en couches, il est élevé par Mémère Léonie et par son père. Il est très heureux. Il découvre le cinéma à la ville voisine, reçoit la visite de son parrain une fois l'an, va à l'école. 1914, le père quitte le toit familial et André se voit confier sa grand-mère. Passage intéressant où on voit la vie en zone occupée, avec ses manques et ses interdictions. Annonce de la mort du père, à laquelle la grand-mère ne survit pas longtemps. André a 15 ans, il est recueilli par Flora et Marcel, frère de sa mère. Il reprend son apprentissage de charron chez le maréchal-ferrant de son nouveau domicile. Au traumatisme de ses deuils vient s'ajouter celui du doute semé par l'instituteur du village: ceux qui sont restés à l'arrière sont des lâches, des planqués. Or son parrain a fait la guerre dans son poste de chef de gare. André qui ne se sentait déjà pas à l'aise avec cet homme autoritaire et peu démonstratif est maintenant plein de rancoeur. Récit édifiant s'il en fût, pas exploitable pour lire à voix haute.

 

  Un temps idéal, de Maeve Binchy 

Traduit de l'anglais par Dominique Wattwiller

(Texte inédit 1998)

  Fin d'une histoire d'amour et printemps d'une autre. Brièveté et concision font le charme de ce récit irlandais. Pas assez drôle... 

 

Insuffisance de preuves de Frances Fyfield

Traduit de l'anglais par Alexis Champon

1998

  Du danger à se faire justice soi-même: récit noir, bien construit qui amène la preuve... Hélas, non exploitable! 

 

Quand La Souricière se refermera... de Martha Grimes

Traduit de l'anglais par Jean-Charles Provost

(Texte inédit) 

1999. Petit bijou: descriptions toutes en finesse, tant de l'intellect que des broderies, texte et intrigues ciselés, petit bonheur si rare de tomber sur ça! L'histoire: un acteur de théâtre, (ou bien est-ce un auteur qui est aussi l'acteur de sa propre pièce?) joue dans la vraie vie une transposition de la pièce qu'il répète. Cela donne des scènes banales qui re-transposées au théâtre lui vaudront un grand succès. Tout de même inexploitable.

 

 La chanteuse de Pigalle de Georges Simenon 

1952

1990

Pigalle. Une chanteuse de cabaret est retrouvée morte, sa remplaçante disparaît. le Quai des Orfèvres est en ébullition. Un inspecteur vient consulter le commissaire cloué dans son fauteuil roulant... Autre petit bijou, dans un style bien différent. On se croirait dans un film, c'est clair, précis. Inexploitable mais bon... 

Retour à l'accueil