Tillion.jpg

Éditions Du Seuil

 2000

 

  Voici un livre qu'il serait bon de divulguer très largement au nom de la connaissance de l'Autre et de son respect. Germaine Tillion est partie vivre de longs mois au coeur de l'Aurès pour étudier les peuples qui y vivaient, à partir de 1934.

  Elle perdit quantité de ses notes, raflées par les nazis, lors de son internement à Ravensbrück. Peut-être furent elles acheminées en Russie à la libération du camp?

  Le recueil nous entraîne au coeur de l'organisation sociale de ces peuples où les mariages étaient en majorité endogames, où les aînés mâles étaient héritiers, où les branches issues d'aînés étaient respectées. Et bien d'autres choses encore.

  A lire et à consulter tant il est empli d'enseignements. Bon médicament pour le respect des coutumes et la compréhension des peuples, essentielle pour la paix.

Retour à l'accueil