genere-miniature.gif

Roman

 

Traduit du suédois

par Rémi Cassaigne

 

Albin Michel

2009

 

Édition originale

SKUMTIMMEN

2007

Wahlström Widstrand, Stockholm, Suède.

 

  Époustouflant. Une maîtrise pareille demande un coup de chapeau appuyé.

  Ce livre tire son titre de l'heure qui précède la fin du jour, qui s'étire avant la tombée de la nuit, celle où les pêcheurs, les cultivateurs sont rentrés au foyer et pendant laquelle, avant d'allumer les lampes, on raconte aux enfants toutes les histoires à faire peur qui hanteront leurs nuits: trolls de la lande, naufrages, crimes et disparitions.

  Nils Kant vit dans la toute puissance. Sa mère est riche, elle possède des terres qui seront à lui un jour, il le sait. Elle fait aussi d'excellents caramels. D'ailleurs Axel vient d'arriver sur la plage avec les divins bonbons. Dès lors l'engrenage se met en route. Nils éloigne son frère pour s'emparer du trésor, mais il n'a pas prévu les conséquences de son jeu. Toute sa vie il sera le jeu de ses impulsions, semant la mort et la détresse autour de lui.

  Julia est une des autres héroïnes du roman. Elle n'a jamais entendu parler de Nils Kant jusqu'à ce que son père Gerloff la fasse revenir sur l'île d'Öland où il possède une maison de vacances et un cabanon de pêche. Il a reçu par la poste une sandale d'enfant qui pourrait bien être celle de Jens l'enfant de Julia disparu vingt ans plus tôt.

  Gerloff est un des papys détectives de ce récit. On revit les saisons en mer, la guerre, la vie sur ces îles suédoises comme si on y était. C'est intéressant, passionnant, c'est à lire. Le dénouement est inattendu, le ton juste, jamais larmoyant, sobre.

  Si vous ne devez lire qu'un seul policier, jetez-vous sur celui-ci!

Retour à l'accueil