DSCN1704.JPGroman

              Denoël

              1989 

 

  Il est mort à quinze ans. Avant de se jeter à l'eau il a écrit ces mots dans la boue: "Mon père n'est pas un assassin".

  Quelques années après ce drame un historien local enquête sur les années noires: celles de la guerre, de la collaboration, de la résistance et des purges d'après-guerre.

  Il va revenir jour après jour entendre Jean Ricouart, 18 ans en 44, enrôlé pour des coups de main, des sabotages et arrêté, torturé, déporté...

  Voilà pour les faits premiers. Mais viendront les seconds, nourris de haines et de ressentiments, jusqu'à la mort du fils. Il y a cet antagonisme entre les gens de Saint-Omer et ceux du bassin houiller et tous ces noms imprononçables de villages, quand on n'a pas eu la chance d'y naître.

  Pour être noir, c'est noir.  

Retour à l'accueil