DSCN1968.JPG
Roman
Titre original:
El sueño del Celta
Éditions Gallimard, 2011,
pour la traduction française
Traduit de l'espagnol (Pérou)
par Albert Bensoussan et Anne-Marie Casès
  1916. Enfermé dans la prison où il attend une possible grâce, le révolutionnaire irlandais Roger Casement, revoit en pensées la vie aventureuse qui le mena en Afrique, en Amazonie.
  Idéaliste d'à peine 20 ans, il s'engagea au nom "du christianisme, de la civilisation et du commerce" dans la colonisation du Congo. Il prenait pour argent comptant les beaux discours du roi des Belges, Léopold II. Quand les pays européens lui attribuèrent ce grand territoire, par la conférence de Berlin, en Février 1885, il en avait déjà commencé la domination et s'apprêtait à son exploitation.
  Au travers de ces lignes nous apparaît la figure multiple de l'explorateur Henry Morton Stanley, orphelin gallois, embarqué très jeune pour New-York, sous des aspects pas toujours attrayants.
Retour à l'accueil