514XEmFFkFL SL500 AA300
Roman
Collection noire d'Histoire
Éditions tme, 2009
  Ce roman nous plonge dans la période de l'occupation romaine de la Gaule, au temps du règne d'Auguste. Nous sommes dans la ville de Lugdunum Convenarum, capitale du peuple des convènes, au pied des Pyrénées. ( Elle s'appelle Saint- Bertrand-de Comminges de nos jours).
  La Pax Romana est établie, le chef de la tribu, Gedemo est le quatrième Magistrat qui gère la cité. Le premier du Quattuorvirat est Hadrianus Trevius, il a été exilé sur ces terres lointaines car il était un fervent défenseur de la République et a tenté d'empêcher l'accession au pouvoir d'Auguste.
  La garnison est commandée par le centurion Valerius Folco qui s'ennuie loin de sa famille. Il écrit de longues lettres à son épouse où il s'épanche, mais les détruit. Ces lettres ponctuent le roman et montrent l'évolution psychologique du soldat.
  Quand un jeune homme est retrouvé mort  à bas de son cheval c'est Valerius qui est chargé d'enquêter car il a le pouvoir de police. Dans un premier temps Hadrianus, qui voudrait rentrer dans les bonnes grâces d'Auguste, tente de dissimuler le crime, de le maquiller en accident mais le médecin ne peut être dupé.
  Après les huit jours de purification on porte le garçon en terre; Valerius interroge ses quatre copains, tous désoeuvrés et débauchés. Rien ne transpire. C'est alors que le deuxième garçon meurt tragiquement. La peur s'empare de la population romaine. On décide de demander de l'aide à Tolosa.
  Très beaux portraits humains, les sentiments qui agitent occupants et occupés rappellent d'autres drames qui persistent encore et toujours aux XXe et XXIe siècles, Hadrianus essayant de protéger les opprimés sans remettre en balance son statut, Valérius évoluant d'occupant sommaire à homme éclairé. Le garde du corps de Tolosa est un militaire obtus, hélas. L'ambiance lourde du déroulé de l'histoire tranche avec la beauté de la nature au printemps, sa douceur.
  A lire!   
Retour à l'accueil