morel.jpgÉditions du Rocher
             1999
Dessins de Christine Patry

 

  Le recueil commence par cette citation d'Albert Cohen: "J'ai été un enfant, je ne le suis plus et je n'en reviens pas."

  L'auteur feuillette les pages de ses souvenirs devant nous. C'est frais, ça rappelle vraiment l'enfance avec l'innocence des interprétations. " Je dis que ma Ryline est ma soeur. En fait, elle est ma demi-soeur, car elle est née d'un premier lit à l'époque où papa et maman n'avaient pas eu les moyens de s'acheter la belle chambre à coucher qu'ils se sont offert depuis."

  Le père de famille est contremaître chez Bonprince, fromager célèbre de par le monde et il est fier des 40 000 camemberts qui partent chaque jour des établissements. Fier et ombrageux. Gare à ceux qui minimisent la production. D'ailleurs son cher patron ne le considère-t-il pas comme le fils qu'il n'a jamais eu?

  Le PDG décide de changer l'image sur la boîte, "le concept" pour attirer les jeunes qui optent souvent pour le yaourt; au lieu du paysage bucolique il veut faire figurer une  fille du pays, en habit folklorique, devant une bolée de cidre. Aminata,la jeune fille récemment arrivée en France participe. "L'idée moderne d'associer à un produit du terroir l'image internationale d'une jeune fille de couleur" fait débat quand le comité des sages de la commune se réunit. "Mademoiselle Lax est intervenue pour dire qu'à son avis il y avait du pour et du contre".

  Et tout le livre est ainsi; le grand-père contre la peine de mort, qui parle de guillotiner à longueur de journée: "ceux qui laissent crever les chrysantèmes sur les tombes... ceux qui ont des gazons..., les intrus qui viennent vous rendre visite au moment où vous comptiez passer à table..."etc...  La fin de l'aïeul qui retombe en enfance sera une épreuve pour tous.

  Sans compter les contes que se font les enfants: ils ne sont pas les vrais enfants du couple; leur mère va quitter leur père; le garçon fait courir le bruit qu'il a une maladie incurable... et mortelle.

  Tout est à l'avenant, on ne s'ennuie pas, et ça réveille quelques souvenirs partagés!

Retour à l'accueil