nous.jpgSérie grise

             Éditions Baleine

             2001 

  Une petite heure de lecture pour ce roman qu'on ne peut lâcher quand on l'a commencé. En moins de 100 pages nous découvrons l'univers d'un vieil indien, la détresse des indiens aux USA, leur non-intégration, un comble pour eux qui sont natifs de ces contrées.

  L'originalité tient dans la numérotation des chapitres qui s'égrènent de 14 à 1. On comprend dès l'abord qu'il s'agit d'un compte à rebours. Petit à petit nous faisons avec Grand-Père Hoijer un voyage initiatique: la terre sacrée, la Vallée de la mort, Los Angeles. Un voyage dans le temps aussi. On apprend qu'il s'est passé quelque chose d'effroyable 16 mois plus tôt et que le but de Grand-Père Hoijer est guidé par la haine.

  Il va avoir la possibilité de sauver une jeune fille Kale de la déchéance et le faire en lui demandant de rendre la pareille un jour si elle le peut. 

  L'ensemble est magnifique d'humanité, de vérité.

A lire.

Retour à l'accueil