DSCN2462.JPG
Éditions Gallimard, 2010
  Voilà un très bon roman: traque du tueur bien menée, suspens au rendez-vous mais surtout histoire écrite avec beaucoup de soin: pas de grossièretés inutiles, des descriptions de Paris toutes en touches légères. Et la Seine: scène de crimes et scène de vie, des mariniers, des flics de la Fluviale, des Sdf, des dames de petite vertu, la Seine des pêcheurs à la ligne, des mordus de l'hameçon... La voilà qui paresse autour de l'île de la Cité et déroule ses ponts aux noms évocateurs de batailles ou d'hommes illustres. Grâce à l'érudition de Rémi Jullian, petit gars de Franche-Comté qui sort les noyés du fleuve pour oublier la mort de son aîné dont il porte le nom, chaque pierre de la Capitale suinte pour nous un peu de ses souvenirs.
  Belle envolée autour des parfums et de leurs créateurs ces nez si exigeants. Milieu artistique étonnant, coke et compagnie, on ne s'ennuie jamais. A lire de toute urgence.
Retour à l'accueil