Tous-les-matins-du-monde_ouvrage_programme.jpgGallimard

              1991

          folioplus

          classiques

             2010 

 

  Livret de 73 pages, facile à lire, merveilleusement bien écrit, beaucoup de poésie. J'ai commencé par lire le dossier "L'écrivain à sa table de travail" qui explique la progression de P. Quignard sur le chemin de l'écriture.

  XXVII micro-chapitres nous entaînent dans la relation tumultueuse maître-élève qui lie Monsieur de Sainte-Colombe à Marin Marais. Celui-ci à 16 ans vient d'être jeté dehors de la chantrerie du Louvre , le 22 septembre 1672 (où il chantait depuis l'âge de 6ans). Il est fils de cordonnier et ne supporte pas les manières triviales de son père.

  Monsieur de Sainte-Colombe élève seul ses deux filles Madeleine et Toinon, depuis la mort de sa femme au printemps 1650; (l'année où Marin Marais fait irruption dans leur vie elles ont 24 et 28 ans; ça me semble beaucoup...) Guignotte seconde le maître auprès des filles pour les soins et la tendresse.

  Car M de Ste Colombe tout entier plongé dans son art est un taciturne. Il fuit tout particulièrement le Roi et malgré de nombreuses exhortations à se produire devant lui, à la cour [et les bénéfices qu'il en tirerait], refuse de s'y plier. Il s'en sort bien: il n'est pas jeté en prison, on le laisse à sa musique.

  Marin Marais bénéficiera de leçons du père et des filles, aura des liaisons amoureuses avec les deux, se mariera à la cour, tandis que Madeleine après avoir été malade de langueur de nombreuses années se donnera la mort. Sa jeune soeur épousera le fils du luthier et élèvera cinq enfants.

  L'an 1689 aura lieu la grande réconciliation entre le maître mourant et son élève.

  A lire.

Retour à l'accueil