tou.jpg

Titre original

Hikâyatî sharh yatûl

Editeur original

Dâr al-Adâb, Beyrouth

2005

 

récit traduit de l'arabe (Liban)

par Stéphanie Dujols

 

Actes Sud

2010

 

  Quelle plus belle preuve d'amour filial l'auteur de ce récit pouvait-elle donner sinon permettre à sa mère analphabète de raconter sa vie?

   Par la plume la fille retranscrit tout ce qu'elle peut reconstituer de ce passé extraordinaire. La petite mendiante qui se nourrissait de plantes et de restes glanés a été mariée deux fois. Elle a mis sa première fille au monde à quatorze ans. Son enfance piétinée lui a collé à la peau, comme si la mue du passage à l'âge adulte ne pouvait plus se faire. Pas allée à l'école, incapable de gérer un budget, elle a traversé les décennies en se révoltant bec et ongles contre son destin de fille. Adepte des séances de ciné et de réunions avec ses amies elle a vécu comme ses héroïnes: aimée, trompée, bafouée...

  Beau récit, à lire.  

Retour à l'accueil