DSCN2046.JPG
Éditions Grasset & Fasquelle, 2004
  Expérience étonnante que celle du secret enfoui par la famille, jamais prononcé et pourtant connu depuis toujours de façon induite, sans affleurer à la surface du conscient, manipulé comme un jeu, un fantasme. Serions-nous possesseurs du passé de nos géniteurs, nous serait-il transmis avec nos gènes, mais seuls ceux qui ont un inconscient assez développé peuvent-ils s'en emparer? Vaste problème.
  Témoignage émouvant, reconnaissance d'un puîné qui s'est longtemps cru fils unique envers son aîné qui hanta ses nuits afin de ne pas être broyé par le néant, à lire.
Retour à l'accueil