Zweig.jpgTraduction de Baptiste Touverey
              suivie du texte original allemand
              Éditions Bernard Grasset
              (1987 Londres)
              2009 pour la traduction française

Nouvelle de 80 pages. Ça se passe dans la campagne anglaise. On sait dès le départ qu'il y a eu un forfait et que la narratrice a de forts soupçons. Cette vieille dame commence donc à nous conter comment elle fit la connaissance de ses futurs voisins, lui, surtout, personnage trop heureux de vivre, envahissant, monomaniaque...
Ce livre est un vrai régal, sombre, déstabilisant.

A lire.

Retour à l'accueil